Missions

L’Observatoire du Crédit et de l’Endettement est une association sans but lucratif, active depuis 1994, sans limite territoriale.

L’association a pour but d’étudier les services financiers offerts aux personnes physiques (notamment le crédit) et le surendettement et de prévenir le surendettement. Les matières traitées par l’asbl sont donc les services financiers aux particuliers (crédit à la consommation, crédit hypothécaire à destination immobilière/mobilière…), l’endettement, le surendettement, le recouvrement de dettes amiable et forcé, les procédures d’insolvabilité, le budget des ménages, la médiation de dettes non judiciaire, le règlement collectif de dettes, la consommation en relation avec les principaux postes du budget des ménages…

En 2020, l’asbl bénéficie de deux sources de financement : la Région wallonne et le Fonds social européen (FSE).

Pour assurer ses missions, l’Observatoire du Crédit et de l’Endettement a sept activités principales :
1.    Il produit et publie des analyses et études juridiques, socioéconomiques et statistiques sur les services financiers aux particuliers, la consommation, l’endettement et le surendettement des ménages belges.
2.    Il procède à une veille juridique portant sur toutes les matières liées à l’endettement, aux crédits, au recouvrement de dettes et aux procédures d’insolvabilité. Il diffuse toute information utile aux professionnels de tous les secteurs concernés par ces matières.
3.    Il organise un programme de formation à destination des médiateurs de dettes (travailleurs sociaux, juristes, avocats) sur les aspects techniques et relationnels de la médiation de dettes.
4.    Il dispense des consultations juridiques (par e-mail et par téléphone) à destination des particuliers et des professionnels de la médiation de dettes et de l’action sociale.
5.    Il organise des campagnes et des actions de prévention du surendettement à destination de différents publics comme, par exemple, les personnes-relais et les ménages les plus vulnérables aux risques de surendettement. Il conçoit des outils relatifs à la prévention du surendettement. À ce titre, il alimente le portail électronique de la Wallonie sur le surendettement.
6.    Il met son expertise au service de différentes instances et contribue à la préparation des politiques dans les matières qu’il couvre et à leur évaluation.
7.    Il est conventionné avec l’agence de presse Alter pour la rédaction de la revue trimestrielle Les Echos du Crédit et de l’Endettement.

Par ailleurs, l’Observatoire organise un colloque annuel à portée fédérale et, en collaboration avec les centres de référence en médiation de dettes, des tables rondes thématiques avec les acteurs de terrain.

Deux particularités sont à souligner :
-    La composition du conseil d’administration de l’Observatoire est conçue pour assurer l’objectivité des études et des actions. Y sont en effet notamment représentés les prêteurs, le secteur de la médiation de dettes, les associations de consommateurs et la Région wallonne.
-    La multidisciplinarité de l’équipe (une économiste, une sociologue, des juristes, des chargées de prévention) induit des analyses croisées dans des matières pourtant souvent traitées ailleurs de manière cloisonnée.

L’Observatoire est reconnu comme :
-    institution scientifique par l’Etat belge depuis 2008   et
-    centre de recherche, d’évaluation, de formation, de prévention et d’information par la Région Wallonne  depuis 1994 (article 130).